Pages

mardi 27 septembre 2022

AUX FOUS !



Le but des wokes : « déconstruire » tout l'héritage culturel et scientifique d'un Occident accusé d'être « systémiquement » sexiste, raciste et colonialiste. Ces croyances sont redoutables pour nos sociétés dirigées par des élites issues des universités et vivant dans un monde virtuel.



dimanche 25 septembre 2022

(Entretien avec Philippe Chanteloup)

Pendant plus de dix ans, Patrick Gofman, vous avez distribué vos « billets d’humeur » à la presse patriotique… Pourquoi ? Comment ?

D’abord par le fait de la secte trotsko-lambertiste ! Croyez-le si vous voulez… Elle ordonnait à ses adeptes, dont je fus de 1967 à 1979, de se tenir au courant journellement du point de vue de ses principaux ennemis : la bourgeoisie avec Le Monde et « l’appareil stalinien » avec L’Humanité. L’une comme l’autre régalaient leurs lecteurs de brefs « billets d’humeur » souvent bien tournés. Robert Escarpit (1918-2000), « proche du Parti communiste français », sévissait à la une du quotidien Le Monde de 1949 à 1979. André Wurmser (1899-1984), adhérent du PCF, objectait : « Mais… » à la une du quotidien L’Humanité chaque jour que Staline faisait, de 1954 à 1984. Trente ans chacun.

On devine que vous fûtes plus sensible à la forme qu’au fond de ces billets…

En effet ! Spirituelle et percutante, elle était mise en valeur par la logorrhée lugubre, interminable, du reste de ces journaux. « Faites chiant », commandait le maître du Monde, Beuve-Méry, à son personnel. Je rêvais d’en faire profiter la maigre presse du bureaucrate trotskiste Boussel alias Lambert, et dix ans durant je m’obstinai à lui envoyer mes billets, qu’elle classait verticalement, toujours. Cinquante ans après, une mûre réflexion a conduit l’hebdomadaire Informations ouvrières (organe de la moitié droite de la secte scissionnée en 2015) à publier une brève humeur en dernière page…

Que le Diable les patafiole ! Mais venons-en à une décennie plus fructueuse…

Certes, la presse patriotique s’est montrée beaucoup plus accueillante. Je n’oublie pas que Le Choc du mois m’a donné deux pages dans son premier numéro (1987), pour exposer librement comment je virais ma cuti. Ensuite pour m’entretenir avec Patrick Besson, Edouard Limonov, le putschiste soviétique Ianaev. Notre bonne presse m’a employé aussi dans mon métier de correcteur. Ce fut le cas au quotidien Le Français, de 1994 à 1995, qui publiait mes « humeurs » signées Knout quand elles lui plaisaient. J’étais autorisé à signer de mon vrai nom mes humeurs à l’hebdomadaire Minute de 2000 à 2002, puis au Libre Journal décadaire de † Serge de Beketch (2002-2017).

Tous ces billets ont été regroupés dès 2005 par Dualpha…

Oui. Même quelques inédits. La 2e édition est réalisée à présent, 2021, sous l’étendard de Déterna. En espérant que les-moins-de-vingt-ans veuillent bien me connaître !

Diverses droites, Patrick Gofman, Déterna, 2e édition, 232 p., 24 euros. Pour commander ce livre, cliquez ici.



mercredi 21 septembre 2022

Avec la Russie et la Chine


 


Plusieurs dirigeants internationaux sont réunis à Samarcande, en Ouzbékistan, dans le cadre du sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai. Visant à contrebalancer l’influence occidentale, cette organisation joue un rôle diplomatique important, dans un contexte de tensions internationales.

mardi 20 septembre 2022

lundi 19 septembre 2022

Le Gallou et les Tontons de la Réinformation sur Radio Courtoisie ce soir 18 h

 

Si la propagande est un mot aujourd’hui difficilement assumable, cédant la place au terme poli de « communication », elle n’en demeure pas moins un des leviers de pouvoir les plus importants pour assurer l’unité et la cohésion des sociétés modernes.

dimanche 18 septembre 2022

vendredi 16 septembre 2022

jeudi 15 septembre 2022

mercredi 14 septembre 2022

C'est comme l'orthographe de nos gros médias :

Si on m'avait dit que j'admirerais le courage de Ségolène...Elle aussi finirait donc par ne pas croire que les russes peuvent occuper une centrale nucléaire et la bombarder en même temps. Enfin, comme ils bombardent avec des cheminées, le risque est minime... (commentaire anonyme de mon post "Ségo conteste la com du régime de Kiev")

 

mardi 13 septembre 2022

Radio Courtoisie 14 septembre de 12h à 13h 30 :

                Philippe Conrad reçoit

Michel Festivi, auteur de ce livre.


lundi 12 septembre 2022

Vient de (re) paraître (4e édition)

Les gros médias moulinent toujours plus d’aberrations féministes ; « Me too » (moi aussi) est devenu religion de masse : qui n’a pas son viol, perpétré 30 ou 40 ans auparavant par un monstre invariablement riche, puissant, célèbre ? On apprend ainsi tous les jours que richesse et puissance engendrent une telle frustration sexuelle qu’il faudrait recourir à la force pour l’assouvir ! Franchement, l’auteur a du mal à le croire… Tout comme les juges, femmes en majorité, qui n’hésitent plus à rendre un non-lieu devant des accusations absurdes et invérifiables… Et c’est ici l’articulation du changement car, oui, « tout a chan­gé », notamment avec les affaires Solveig Halloin et Amber Heard : on ne peut pas dire tout et n’importe quoi !

 


dimanche 11 septembre 2022

samedi 10 septembre 2022