Pages

dimanche 24 septembre 2017

jeudi 21 septembre 2017

Philippot & Montel quittent le FN

L'énarque reste le chouchou des gros médias
et crache dans la soupe dès le lendemain.

lundi 18 septembre 2017

Contre la m… de Paris (2024)

…avec 2 pleines pages de l'illustre Alain Paucard.

samedi 16 septembre 2017

Fête de "L'Humanité" ce week-end

100 millions de morts – performance sans égale dans tous les temps et tous les pays – pour certains cela se fête…

Du moins si l'on a Internet (sans-dents, dégagez) pour valider son ticket à 26 €, encore 40 € pour le parking, et ensuite de quoi raquer tous les 10 mètres.

mardi 12 septembre 2017

"Besson, chroniqueur officiel du régime"

C'est un des moindres coups de matraque assénés par "Le Masque et la plume" unanime (France inter, 10/9/17), sous les applaudissements du "Livre sur la place" (Nancy), sur la gueule du quantième homosexuel "proche" du "couple" Macron.                     P. G.

dimanche 10 septembre 2017

Souvent Malherbe démarre en fanfare…

samedi 9 septembre 2017

"Présent" : premier exercice bénéficiaire

…du quotidien national-catholique en 35 ans d'existence ! révèle Francis Bergeron à TVLibertés. Et voici "la nouvelle formule que certains attendaient depuis 35 ans", ajoute Martial Bild avec la douce ironie dont il est coutumier : pagination doublée (8 p. en semaine, 16 samedi), couleurs 100 %, sans augmentation de prix. Essayez ce journal chez votre marchand de journaux, et, si possible, aidez-le à combler 35 ans de déficit :

jeudi 7 septembre 2017

Disparition de Maëlys, 9 ans

Les gros médias cachent le nom du "principal suspect", Nordhal Lelandais, et floutent ses photos (ci-contre). Qualifient de "petites infractions" son crime d'incendie volontaire et ses délits de trafic de drogue. Mais ils n'accusent pas encore la petite de l'avoir provoqué, s'ils exhibent ses photos et son nom complet.                        P. Gofman 

mercredi 6 septembre 2017

jeudi 31 août 2017

J'ai vu ça


Uniquement parce que – grâce à la puissance investigatrice du "Canard enchaîné" (30 août 17) – j'avais réussi à savoir que ce film avait été tourné à Caen, ville qui me plaît à revoir de temps à autre. Villeperdue, c'est un bled paumé en Indre-et-Loir. Après la projection (moins d'une heure), débat. Je fais remarquer au réalisateur que son œuvre ne comporte ni lieu (Caen méconnaissable ; peut-être Hérouville), ni temps, ni action. Que ses personnages ne vivent donc pas, existent à peine. "Ça m'intéresse bien, ce que vous dites là…" réplique-t-il, pas contrariant. Dans l'escalier, j'achève : Vous êtes gonflé, parce que vous comprenez bien que votre film, commercialement, c'est zéro ! Il m'invite à en faire circuler la désastreuse bande-annonce. Bon, d'accord. Que (l'ex) région Basse-Normandie revoie son hasardeuse subvention ! P. Gofman

mercredi 30 août 2017

Tout petit

Un homme ne doit pas se répandre en vaines menaces…
Mais pour une lopette, pas de problème. PG

mardi 29 août 2017

Coïncidence


Just For Laughs: Gags -


 Season 9 - Episode 4

May 2012

lundi 28 août 2017

BD de Chard en ligne

Ça commence comme ça…
et continue comme CI

dimanche 27 août 2017

Le P.O.I maintenu revient sur le Net

…après deux ans d'absence, suite à la scission de 2015 !
C'est un indice accablant de la dégénérescence du trotsko-lambertisme.
Comme son appel à voter "France insoumise" aux dernières législatives.
Et ce dessin puéril, ci-dessus. Quand on se souvient qu' "I.O" fut illustré
par Bellenger, Honoré, et le génial Barbe !      P. Gofman

vendredi 25 août 2017

2017 : la rentrée a commencé le 22 août

Et la fréquentation de mon blog a soudain doublé. Merci à tous. PG

mercredi 23 août 2017

Des Africains "fuyant la misère"…

…payaient 5 000 € la traversée du détroit de Gibraltar (18 km) en "jet-ski"!

vendredi 18 août 2017

jeudi 17 août 2017

TVLibertés est rentré de vacances


Après 40 ans de réflexion…

…j'ai fini par aller voir ce film (1977), qui vient de faire sa réapparition dans 3 salles à Paris. 1963 : moi j'avais 14 ans. Les sexes étaient séparés au lycée, les filles un profond mystère qui faisait leur principal charme. Je viens donc d'apprendre qu'elles étaient presque aussi vissées que nous, tout en me délectant devant ce film drôle, touchant, bien fait. P. Gofman


mercredi 16 août 2017

À paraître en septembre 2017 :

AVANT-PREMIÈRE EXCLUSIVE POUR LES LECTEURS DE "L'ÉCHO PARISIEN", VOICI LA PRÉFACE EN QUESTION CI-DESSUS :

Hein !? Holquoi ?!
Blanchard et son "Alternative holiste" m'obligent à consulter la nouvelle (et vaste) encyclopédie : Wikipédia. Eh bien ? "Holisme", du vieux grec "holos, entier", est un néologisme forgé en 1926 par Jan Christiaan Smuts, homme d'État sud-africain, pour son ouvrage "Holism and Evolution".
Ah… Alors Blanchard nous propose un essai de sociologie tempérée d'histoire, où il oppose les sociétés innovantes, libérales et individualistes aux sociétés traditionnelles, "supérieures à la somme de leurs parties" et totalisantes, pour ne pas dire totalitaires. Traditionnelles, mais parfois grimées en nouveautés, communistes ou islamiques.
Quelle chance, tout de même, que nous ayons attendu une quarantaine d'années pour faire connaissance… Dans les années 1970, Blanchard le Mao-Spontex et Gofman le trotskard dogmatique se fussent tout de suite tapé sur la gueule ! Aujourd'hui – n'est-ce pas beaucoup mieux ? – je lis le bon pasteur avec intérêt, et même il m'arrive de le suivre en "maraude", au secours des SDF de Paris.


mardi 15 août 2017

Chasse aux sorcières de droite aux USA

Alice Tixier, "GRAZIA" (14 août 2017)

16/8 : courageux, Trump retire sa bénédiction à l'émeute gauchiste
de Charlottesville (Virginie, USA). Aboiements des médias.

dimanche 13 août 2017

vendredi 11 août 2017

jeudi 10 août 2017

Hélène Martini vient de mourir

Mon père Oleg Gofman a travaillé pour elle, maître d'hôtel, au "Raspoutine"
 (ci-dessus), au début des années 1970, après avoir échoué à
relancer 
le "Dinarzade".
Messe aujourd'hui à l'église russe rue Daru, Paris VIIIe. P.G.

dimanche 6 août 2017

samedi 5 août 2017

Paru le 6 juillet 2017 :

2 000 p., 49 €. Bestseller @ amazon
Article in "Présent" ce 5/8/17

vendredi 4 août 2017

Quelques jours de silence sur ce blog…

…en raison d'une mauvaise manipulation, de ma part, sur ma fibre optique. MERCI de tout cœur à ceux et celles qui ont déjà commandé mon nouveau livre, "RETOURS" (chez l'éditeur, qui me dit tout). Patrick

jeudi 20 juillet 2017

Mon nouveau livre paraît aujourd'hui (20/7/17) :

ISBN 978-2-35512-079-4 - 21 x 14 cm - 218 p. 17 €.
Commandez-le en librairie ou chez l'éditeur :

Le Retour aux sources.

mercredi 19 juillet 2017

Angot remplace Burggraf à ONPC (France 2)


Née Schwartz et Castelroussine en 1959. Publie des livres ennuyeux et confus dits “d’autofiction”. Sans trop se fatiguer, puisque, signale aux pigeons l’encyclopédie en ligne Wikipédia®, « la plupart de ses œuvres sont le produit d'un processus de réécriture et de citations d'autres livres – emprunts explicites ou cachés au lecteur. » Exempli gratia :
• “L’Inceste” présente de nombreuses citations d’un sidéen décédé, Hervé Guibert, dès l’incipit.
• “Quitter la ville” contient de nombreux emprunts (réécrits ou fidèles) aux “Œdipe” de Sophocle, ainsi que des citations de “Cet amour-là” de Yann Andréa, dernier compagnon de Marguerite Duras. En outre, le texte est largement composé de citations d'articles de presse, de chroniques et critiques littéraires.
• Angot avoue s'être servie des “Cahiers” de Vaslav Nijinski et du “Livre noir” élaboré par Ilya Ehrenbourg et Vassili Grossman (sur la Shoah), afin de rédiger son ouvrage “Les Autres”.
L'Usage de la vie” est apparenté à “C'était tout une vie” de François Bon.
• C’est le vrai prénom de sa fille (dénonciation irresponsable) qui fait le titre de “Léonore, toujours”, où l'auteuse propose un poème qu'elle aurait rédigé pour sa fille avant d'avouer, quelques pages plus tard, l'avoir simplement recopié à partir d'un recueil.
Elle recopie aussi la morale et les mœurs “antiracistes” de sa clientèle, la petite-bourgeoisie urbaine et intellectuelle (abusivement dite “bobo, bourgeoise bohême”). On l’a vue et entendue, à la télévision, hurler de toutes ses forces, sans l’ombre d’un argument, comme une folle, à la figure d’Eric Zemmour, qui prétendait que l’immigration africaine massive nuisait au niveau scolaire.

Extrait de mon "Dictionnaire des Emmerdeuses", Grancher éd., 2012.