Pages

mardi 16 janvier 2018

La femme qui tira sur Lénine…

…le 30 août 1918 était-elle bien Nelly Kaplan (photo), presque aveugle, à la tombée de la nuit? Stéphane Courtois ("Livre noir du communisme") a des doutes, sur France inter.

lundi 15 janvier 2018

Fréquentation de "L'Echo parisien" : bizarre



22 déc. : nous bondissons de 300 vues/jour à près de 3 000 !
13 jan : effondrement soudain, à moins de 300 vues/jour !
Cf. compteur colonne de gauche. P. G.

lundi 8 janvier 2018

Disparue… sous un amas de charognards


J'ai assisté à ses débuts (ce qui signifie que je la suis de près,
sur le toboggan de la vie) devant une radio à transistors.
Sa voix acidulée me faisait bouillir le sang,
et je ne savais pas pourquoi.
Bien sûr, elle partageait l'idéologie inepte de son milieu
socio-professionnel… Mais peut-être y croyait-elle ?
C'était une emmerdeuse avouée, mais
elle était mignonne, elle au moins. P. G.

samedi 6 janvier 2018

De Saint-Pétersbourg à Léningrad… et retour !

 Léningrad, 3 février 1987. Je viens de croiser Monsieur le Camarade Jack Lang [ci-devant ministre de la Culture]. C'était à l'hôtel Europe. Lang allait inaugurer l'exposition Yves Saint Laurent au musée de l'Ermitage. Ah, tiens… Et Léotard [ministre de la Culture en exercice], il inaugure les chrysanthèmes à Asnières ?

Pour se rendre à l'Ermitage, on peut encore traverser à pied la Neva. Mais mieux vaut, pour ne pas connaître la fin de Raspoutine, emprunter l'un des trois cents ponts de Léningrad. Il y fait ces jours-ci moins froid qu'à Paris. Ainsi la "dissidence" la plus échevelée bat-elle les murailles rougeâtres de la forteresse Pierre-et-Paul : Beatles ! a graffité quelqu'un sur son voile de neige.
M'en voudrez-vous  beaucoup si je vous dis qu'il n'y a pas de queue devant les boulangeries ? Que les touristes du monde entier se mêlent librement à une foule bien vêtue, visiblement bien nourrie ? Vous voulez à tout prix une file d'attente ? Oui, il y en a d'interminables devant tous les musées, devant chaque marchand de… glaces. Les garçons de café, sur la perspective Nevski, ne sont pas moins odieux et cupides que sur les Champs-Elysées. Les "chafiors" d'Intourist ont le "look" du chauffeur d'Havas voyages [mais ils jouent aux échecs plutôt qu'à la belote, entre deux trajets]. Les moniteurs de ski ont la touche rustique des Vosges ou des Alpes…
L'ancienne capitale impériale, notre Léningrad, montre comme deux cathédrales italiennes pour une basilique moscovite. C'est une métropole européenne, riche, conservatrice, courtoise et rêveuse. C'est notre Léningrad. Que ceux qui ont des oreilles entendent.

Patrick Gofman
Extrait de mon livre "Retours", 281 p., 17 €. Le Retours aux Sources éd.
PS : je m'étonne de trouver, une fois de plus, des fautes énormes en couverture du "Figaro" hs, peaufiné par une horde des meilleurs correcteurs et SR de Paris (j'en fus quelques mois, c'est dire). Ci-dessus deux fautes rien qu'à Saint-Pétersbourg.

mercredi 3 janvier 2018

mardi 2 janvier 2018

Hidalgo m… de Paris encense Guevara

…le stalinien sanguinaire. Exposition à l'appui à la mairie. Et c'est nous qu'on paie.