Pages

dimanche 28 février 2016

La comtesse de Ségur censurée !

"Tous les textes [pour enfants] sont revus – écrit Yves Daoudal in "Reconquête" (fév. 2016) – avec deux objectifs principaux : simplifier et moderniser le vocabulaire et l'expression, mettre aux normes du politiquement correct."

Exemple : deux chapitres entièrement caviardés dans "Pauvre Blaise" de la Comtesse dans la réédition Milo.

C'est carrément l'autodafé des Bibliothèques rose et verte chez Hachette. Une Sarah du "Club des Cinq" ne peut plus être vieille. La cuisinière ne peut plus être grosse. Les églises sont abattues. Le vocabulaire réduit à rien…

"Censure totalitaire", dénonce Daoudal, démontrant une fois de plus que le bon sens s'est réfugié chez les calotins ! On est frais… P. G.

4 commentaires:

  1. pppfffuuuhhh encore moi ....28 février 2016 à 16:10

    Alors gardons précieusement nos anciens
    livres !

    RépondreSupprimer
  2. pppfffuuuhhh encore moi ....28 février 2016 à 16:30

    Heureusement les bonnes librairies les rééditeront sans faire cet affront à leur auteur

    RépondreSupprimer
  3. Au bout de tous ces caviardages on lira un jour qu'Ulysse a fait un beau voyage en vélib, qu'il était noir et homo que son équipage c'était united color of Benneton.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. béh oui, car telle était la Grèce !

      Supprimer